Deep Breathing

La respiration, une base à se rappeler

La respiration est une action qu’on fait entre 12 à 20 fois par minute, et ce, sans nécessairement sans rendre compte. C’est quelques choses de naturel, on ne pense pas à inspirer et expirer à chaque fois, et heureusement puisque nous avons beaucoup d’autres choses à penser et à faire pendant ce temps. La plupart d’entre nous ne respire pas de la bonne manière et il peut y avoir plusieurs conséquences. 

Les inspirations et expirations permettent au corps de bien s’oxygéner pour aller dans toutes les cellules du corps et ainsi remplacer le gaz carbonique. Certaines personnes ont des troubles respiratoires, des tensions musculaires, des troubles digestifs, des troubles émotionnels  et tout ceci pourrait être en lien avec notre respiration.

Lorsque nous inspirons, nous devons toujours commencer par gonfler le ventre. La plupart d’entre nous commençons par respirer avec le haut de notre cage thoracique, ce qui n’est pas la bonne façon de faire. Les personnes qui inspirent du haut du corps sont des personnes qui vivent plus de stress et d’anxiété. Le fait de faire des exercices de respirations profondes améliore plusieurs états nerveux. Respirer par le ventre, permet de faire un massage des organes internes tels que les intestins, le diaphragme descend à chaque inspiration, le ventre se gonfle et ainsi aide à la digestion, permet de meilleurs mouvements intestinaux. Quand nous sommes stressés, les muscles du haut du corps sont très tendus, on respire superficiellement, on ne s’oxygène pas parfaitement et ainsi plusieurs autres symptômes peuvent apparaître. La respiration utilise plusieurs petits et grands muscles qui peuvent créer des tensions musculaires et ainsi causer des maux de tête ou des déséquilibres quelconques.

Voici des exercices de respiration pour rétablir le tout : 

  • La cohérence cardiaque :
    Règle 3-6-5. 3 fois par jour, faire 6 respirations par minute pendant 5 minutes.
    Cette technique aide énormément à se calmer, elle offre une sensation immédiate, augmente la concentration et le focus, diminue les réactions émotives, diminue les troubles d’anxiété en plus d’offrir une meilleure gestion du stress. À faire à n’importe quel moment où l’on sent le besoin. Cette respiration rééquilibre le système nerveux sympathique (Stress) et parasympathique (Relaxation). Elle remet les pendules à l’heure. Elle permet un état émotionnel neutre. Cette technique peut facilement se faire dans l’auto en allant ou en revenant du travail, en allant à un rendez-vous important, en soirée avant d’aller se coucher, peu importe. Plusieurs vidéos sur Youtube existent pour vous guider dans vos respirations. Ainsi que plusieurs applications existent à mettre sur votre téléphone cellulaire. L’acidité métabolique et respiratoire peuvent être régulés par des techniques de respiration. Le dioxyde de carbone (CO2) est très acide, il diminue le pH sanguin (donc devient acide). Une bonne respiration permet d’éliminer rapidement le plus possible l’acidité en ajoutant de l’oxygène qui est beaucoup plus alcalin.Cette technique permet de réguler le pH sanguin et ainsi balancer et réguler des pathologies à l’origine d’un débalancement du pH. 
  • Exercice de respiration profonde
    Sensibilisation à la respiration et respiration profonde
  1. Allongez-vous ou asseyez-vous sur une chaise confortable, en maintenant une bonne posture. Votre corps doit être aussi détendu que possible. Fermez les yeux.
  2. Scanner votre corps pour rechercher s’il y a des tensions.
  3. Faites attention à votre respiration. Placez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre abdomen pour ainsi ressentir ces deux parties s’élever et s’abaisser à chaque fois.
  4. Respirez par le nez.
  5. Inspirez profondément et lentement par le nez dans l’abdomen. Vous devrez sentir votre abdomen s’élever avec cette inhalation et votre poitrine ne devrait bouger qu’un peu.
  6. Expirez par la bouche, en gardant la bouche, la langue et la mâchoire détendue.
  7. Détendez-vous en vous concentrant sur le son et la sensation d’un long, lent, profond respire.
  8. Si vous avez certaines tensions dans votre corps, emmener vos inspirations à ces endroits pour ainsi amener plus de sang et donc plus d’oxygène pour ainsi détendre les tensions. 
  9. Faites cet exercice autant de temps et de fois que vous le désirez, que vous ressentez le besoin. Ceci permet de prendre bien conscience de son état physique et émotionnel présent. Ce temps est pour vous. 
  10. Si vous le voulez, faites des respirations sur ce temps : Inspirez très lentement par le nez pendant 5 secondes : 1-2-3-4-5.
    Expirez très lentement par le nez ou la bouche pendant 5 secondes : 1-2-3-4-5.
    Attendre 5 secondes : 1-2-3-4-5.
    Répéter l’opération trois autres fois (1 minute au total).
    Remarquez ce que vous ressentez. Vous devriez vous sentir plus calme. 

(Extrait de Davis, Eshelman et McKay ; The Relaxation and Stress 2e édition ; New Harbringer Publications, 1982).